Nos origines

Les Gueux dans un cadre

Ces quadruplés gruériens sont «nés» en 1983 sur une scène en chantant dans un spectacle théâtral, Les Gueux au Paradis. D’où leur appellation indélébile : Le Quatuor des Gueux.

En vérité, ils s’égosillèrent sitôt nés, dès 1941 et 1948. Ils continuent en assumant leur gueuserie vagabonde face à 55 rejetons – et à d’autres auditoires. Pas solitaire, leur plaisir !

Le Quatuor des Gueux laboure plusieurs champs : grégorien, populaire, classique et contemporain. Chacun chante dans divers chœurs : Chœur de Chambre de l’Université de Fribourg, Chœur paroissial de Gruyères, choeur d'opéra.

De bas en haut, de gauche à droite :
Maurice Murith, ténor I, Gaby Luisoni, ténor II,
Michel Gremaud, baryton, Félix Doutaz, basse.